Atelier / Parcours

Atelier / Parcours

Philippe Brachard est né en 1970. Après un bac scientifique, il intègre l’Ecole d’architecture de Montpellier et obtient son diplôme d’architecte en 1999. Il s’installe ensuite à Bordeaux en tant qu’architecte chef de projet pour l’Agence Baggio-Piéchaud et s’occupe notamment d’habitat collectif et de lieux d’enseignement. En parallèle, il suit une formation d’ingéniérie des techniques de construction puis s’installe en 2006 comme architecte indépendant. En 2008, il crée avec Pascale de Tourdonnet l’Atelier Brachard de Tourdonnet. Philippe Brachard s’intéresse également à la pédagogie du projet d’architecture par son implication dans l'enseignement du design d’espace.

Pascale de Tourdonnet est née en 1964. Après un bac littéraire, elle obtient un diplôme de commerce international, enseigne le français en Angleterre puis collabore avec la compagnie japonaise de danse butô Ariadone. De cette rencontre décisive avec la création contemporaine naît l’envie de devenir architecte. Elle obtient son diplôme en 1995 à l’Ecole d’architecture et de paysage de Bordeaux.  Pascale de Tourdonnet participe ensuite pendant dix ans au développement du collectif d’architectes L’Atelier Provisoire, dont elle est architecte associée et co-gérante. En 2008, elle crée avec Philippe Brachard, l’Atelier Brachard de Tourdonnet.  Pascale de Tourdonnet est également enseignante à l’Ecole d’architecture et de paysage de Montpellier.

Dès 2001 Philippe Brachard et Pascale de Tourdonnet commencent une collaboration ponctuelle autour de projets d’habitat économique. Cela les amène à réfléchir aux notions d’essentiel, de superflu, de « juste nécessaire » pour habiter. 
Ce goût partagé pour une géométrie simple et économe, pour l’expérimentation de matériaux bruts aux assemblages rudimentaires mais précis, les conduit à créer en 2008 l’Atelier d’architecture Brachard de Tourdonnet. Ensemble, ils réalisent des projets d’habitat ainsi que des équipements publics qui transposent à plus grande échelle leur quête d’une architecture sensible et attentive à son contexte.
Leur travail a été plusieurs fois publié dans des revues d’architecture françaises et étrangères. La revue AMC a reconnu la qualité de leurs projets en les sélectionnant en 2008 (Maison Espérance), 2010 (Maison à Tresses) et 2011 (Maison du Rond Point) parmi les « 100 bâtiments de l’année» . La biennale d'architecture AGORA -Prix d'architecture de la Ville de Bordeaux- a primé successivement La Maison Espérance (2010 - Présidente Myrto Vitard) et La Maison de BLaise (2014 - Président Eduardo Souto de Moura). Le Prix National de la  Construction Bois a été décerné à la maison étroite en 2015.